INDOCHINE

Sur la terrasse de l'Hôtel Continental ou au cercle sportif la bourgeoisie coloniale se retrouve dans la touffeur du Saïgon des années trente. Dans une atmosphère surannée  et élégante, ce petit monde vivote et sirote dans le mirage de l'Indochine coloniale. Nous sommes dans le monde à part de Marguerite Duras, lointain et raffiné, où règne une certaine nonchalance. Indochine célèbre cet art de vivre sans nostalgie en concentrant l'élégance de l'époque dans un décor graphique et exotique.

LA COLLECTION SE DÉCLINE DANS TOUTES LES COULEURS ET SUR TOUTES LES FORMES. LES PHOTOS CI-DESSOUS SONT DES EXEMPLES DE RÉALISATIONS.