TROMPE L'OEIL

Les clochettes de fleurs sont dessinées au milieu d’un occuli qui figure le trompe-l’oeil au milieu du tissage régulier des rayures.  C’est en souvenir du style Bidermeier et d’un XIXème siècle cossu à Vienne que l’on réinterprète  la miniature végétale et les délicates bandes de couleur sur la porcelaine.

LA COLLECTION SE DÉCLINE DANS TOUTES LES COULEURS ET SUR TOUTES LES FORMES. LES PHOTOS CI-DESSOUS SONT DES EXEMPLES DE RÉALISATIONS.