Autour de Limoges, Marie Daâge a formé des peintres à sa technique. Loin d'un tracé figuratif et réaliste, Marie insiste pour que le trait soit stylisé, que la peinture joue les transparences et accroche la lumière sur la porcelaine comme sur une toile. "Exécuter est à la portée d'un copiste, donner vie à la plume d'un oiseau, du relief à une feuille exige un réel talent".

Certains peintres ont ainsi leur spécialité. L'un putoise de façon virtuose la rayure Transat l'autre dépose la couleur sur la tournette. L'une exécute avec brio les fleurs , l'autre les personnages... En général, chacun maîtrise la technique des autres mais l'on se partage le travail. Les collections s'enchaînent au rythme trépidant des inspirations de Marie et c'est sans cesse qu'il faut adapter de nouvaux décors aux formes et innover des combinaisons de couleurs différentes. Ce sont des ateliers où la routine n'existe pas et d'où sortent en permanence des pièces uniques qui changent au gré des commandes.